top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurGalel Jourih

Chaussettes et cornichons

Dernière mise à jour : 26 avr. 2022

Skarpetki i ogórki konserwowe


Pas facile finalement de quitter le centre de méditation mais me revoilà sur la route depuis quelques heures et je savoure déjà cette sensation de liberté.


Il y a 15 jours, je commence donc mon job de center manager au centre.

On me dit que je dois en même temps former Mattias, un grand allemand à l'allure d'un moine tibétain, il prendra la relève après moi. Le challenge est de taille car je ne sais pas vraiment moi même ce que veux dire être center manager, ne l'ayant jamais vécu.


On accueille donc les 120 étudiants en apprenant en même temps les choses à faire. Mattias est très calme, ne s’énerve jamais, n'est jamais paniqué et me répond à chaque fois que je suis stressée et agitée "That's fine" (tout est ok), j'avoue ça a le don de m’énerver mais je me rends compte qu'il a raison, ça ne change rien.

Je crois que je suis un peu jalouse de son calme et de son sourire positif en toute circonstance. J'aime finalement être en binôme avec lui c'est moins fatiguant d'être à deux pour ce rôle et puis il n'a pas tord finalement "that's fine". :)


Le rôle de manager du centre consiste à être joignable 24h/24h sur le centre, régler tous les petits problèmes techniques comme une coupure de chauffage à rebrancher 3 fois par jour car la machine est cassé, gérer les coups de stress lié aux quantités de nourriture durant le cours de méditation ou allez faire des courses en urgence si besoin. C'est être en contact avec les professeurs et gérer les départs d'étudiants pendant le cours. Être la personne référente pour tout le monde à tout moment, une sorte de Mc Gyver enfermé dans un centre de méditation.


Ce cours est un peu particulier car les règles Covid ont disparu la semaine passée. Le centre reprends donc sa jauge classique d'étudiants. On passe de 80 étudiants à 120, ça fait plus d'un an que le centre n'avait pas accueilli autant de monde. Il faut donc être vigilant au niveau des quantités de nourriture.


En cuisine, il y a Monika qui est là depuis un cours déjà et qui gère comme une cheffe. C'est rassurant pour moi de pouvoir compter sur elle, j'ai entièrement confiance en son savoir faire et à sa manière de gérer l'équipe de cuisine.

Bon le covid est là depuis 3 cours déjà et les bénévoles en cuisine sont plus ou moins malades. Un gars quitte le cours le 1er jour car il a fait un auto-test et un autre 5 jours après mais l'équipe est vaillante et ils gèrent bien la réorganisation.


En milieu du cours, je pleure d'angoisse toute seule au vue des résultats de l'entre deux tours. Étrange et finalement reposant d'être ici la seule concerné par ces élections.

Si j'ai envie de ne plus y penser il suffit que je coupe internet quelques heures, quelques jours et je me retrouve dans un monde sans Macron et Le Pen.


Il y a juste mon pote russe Vladimir qui me dit que c'est mieux si Marine le Pen passe car elle s'entend bien avec Poutin, j'essaye de lui expliquer qu'au niveau du respect de l'humain ce sera pas l'idéal, il s'en fout alors j'arrête de lui parler de ça et on parle de bouffe. Au moins un sujet qui rassemble. Une polonaise à qui j'essaye de partager mon angoisse, me dit qu'elle adore Macron car il est jeune et beau... Alors j’arrête de parler tout court et je m'enroule dans mes couvertures fétiches en chantant du Jean-Jacques Goldman en Pali (la langue du Bouddha).


Jean-Jacques Goldman est la transition idéale pour vous partager mes quatre passions polonaise...


Ma première passion ce sont les couvertures moelleuses "puszyste koce".

J'ai trouvé un couverture douce, blanche et moelleuse au centre qui m'a rendue tellement heureuse que j'avais l'impression de dormir sur un nuage. J'en ai ensuite acheté une deuxième jaune et duveteuse à souhait. L'association des deux me procure un bonheur immense, j'ai l'impression d'être un morceau de fromage au milieu de deux tranches de pain poilane.



Ma deuxième passion ce sont les cornichons "ogórki konserwowe".

Ici le gros cornichons est roi, les polonais en mange le matin, le midi et le soir. J'avoue j'adore ça et je m'en achète de gros bocal à chaque fois que je sors du centre. Ils sont fans des légumes lacto-fermenté car les hivers étant rudes et sans soleil, c'est la solution pour pour faire le pleins de vitamines.



Ma troisième passion polonaise ce sont les chaussettes rigolotes et colorés "śmieszne i kolorowe skarpetki".

Les polonais adorent les chaussettes colorées et on peut en trouver partout même dans le petit supermarché du coin. Bon les plus belles sont celles pour hommes ce que je ne comprends pas. Pourquoi les betteraves ou les bananes serait plus pour des mecs que des licornes roses mangeant des glaces arc-en-ciel?

Alors, j'achète des chaussettes bananes avec écrits en gros dessus "Super mec" et ça me fait bien marrer de voir des polonais tiquer en regardant mes pieds de "Super chłopak".


Ma dernière passion ce sont les tasses en émail.

Ils en vendent partout, je trouve ça trop beau, rétro et parfait pour la vie est camion. C'est incassable et on peut les mettre à chauffer sur le gaz!

Le problème c'est que je commence à en avoir une collection de plus en plus conséquente et que je sais pas ou je vais les foutres dans mon van. Il faut peut-être que je me marie vite avec un polonais pour pouvoir les accrocher à l’arrière de mon camion et partir en voyage de noce.



Pour revenir à nos moutons, c'est la fin de mon long-terme au centre. Il y a 4 jours j'étais trop heureuse et puis le jour J se rapprochant je me suis rendue compte que j'avais du mal à partir de ce lieu qui avait été ma maison pendant près de 4 mois.

Alors j'ai reculé d'un jour de plus, puis d'un repas de plus pour finalement partir dans l'après-midi de ce dimanche de Pâques avec mon fidèle Jiji que j'ai nettoyé de fond en comble avant de reprendre la route.


En Pologne,Pâques est une fête aussi importante que Noël . Tout le monde part dans sa famille pour le week-end, tous les magasins sont fermés .

Ils vont en famille faire bénir dans un petit panier kitch de la nourriture pour le petit-déjeuner du dimanche. Puis ils mangent en famille le fameux "Biały barszcz" la soupe de Pâques appelé aussi Żurek. Le lundi de Pâques est connu sous le nom de « Smingus Dyngus » (lundi mouillé), on m'a prévenu de faire attention si je sors dehors, je risque de me faire arroser.

J'ai été invité par Beata, rencontré sur un groupe de filles vivant en camion, elle m'invite fêter Pâques dans sa cabane familial près de Varsovie.


Les élections prenant toute la place dans les médias français ces dernières semaines, n'oublions pas la guerre en Ukraine qui est toujours bien là, injuste et dévastatrice dans la vie de beaucoup d'humains.

La cagnotte pour la famille de mon ami Volodymyr est toujours en ligne jusqu’à la fin de la semaine. Merci infiniment pour ceux qui ont donné quelque chose, ça me touche beaucoup cet élan de générosité.

Une petite participation même anodine de quelques euros les aiderons beaucoup.

Vous savez ..."Les petits ruisseaux font les grandes rivières".


Volodymyr m'a envoyé des photos de son éco-village, leur région n'est pour le moment pas touché par les attaques directes russes. Ils accueillent en masse des ukrainiens qui ont perdu leurs maisons et il y a beaucoup de boulot.

Ils construisent à la hâte des infrastructures pour pouvoir les accueillir dignement et retapent une grande grange pour pouvoir en faire un dortoir.

Ils trient les dons de nourritures, de vêtements mais ont toujours besoin de soutien financier pour le quotidien.


Je ne peux clore cet article que j'ai commencé à écrire durant l'entre deux tours sans parler de la réélection hier soir du roi Macron. On a évité le moins pire mais les 5 ans qui arrivent vont être chauds. Gratitude d'être ailleurs pour couper un peu de cette ambiance anxiogène.


Je suis à Varsovie en ce moment et je vous laisse avec ce magnifique coucher de soleil auquel j'ai assisté avant-hier sur la Vistule (ne pas confondre avec fistule qui est une formation anormale d’une connexion entre deux organes internes, miam).


Bisoux les chouquinoux


Ps: N'hésitez pas à vous abonner au blog pour être prevenu quand je publie un nouvel article. Pour encore plus d'arc-en-ciel dans vos vies.💜🦄💜














142 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page